MATÉRIEL POUR L'AUTONOMIE DES PERSONNES


Des solutions simples et sécurisées pour une plus grande autonomie.

Équipements pour le domicile et l'accessibilité de la maison : salle de bain, toilettes, chambre, cuisine, mobilité, vie quotidienne

Paiement sécurisé

A votre écoute

Devis gratuits

Suivi de votre livraison

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Téléphone avec télécommande SOS

 

129.00 €

 

119.00 €

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

horloge calendrier classic

 

 

125.00 €

 

119.00 €

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaise de toilette Caraïbes

 

103.00 €

 

99.00 €

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Horloge calendrier

Stim LED

 

115.00 €

 

99.90 €

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bracelet informations médicales

 

 

48.00 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Siège de bain

 

65€

 

49.45 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fauteuil releveur Palace

 

815 €

 

780 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaise de douche pliable

 

99€

 

89 €

L'ACTUALITE SENIOR

Bien vieillir chez soi : quelles solutions pour aménager son domicile ?


Vivre le plus longtemps possible chez soi est un souhait exprimé par une majorité de Français. En effet, le maintien à domicile est plébiscité à 77% par les Français selon le Baromètre Autonomie Ocirp 2016.
Seulement, à mesure que l’on avance en âge, le lieu d’habitation peut devenir inconfortable, inadapté, voire dangereux dans certain cas : on compte 12 000 décès de personnes âgées par an suite à des chutes et 40% d’entre elles ont lieu la nuit. D’où la nécessité d’aménager son domicile. Mais par où commencer et comment procéder ?

 

Avant d’aménager son domicile, faire un diagnostic

 

La première étape pour aménager son domicile est de faire un « état des lieux » afin d’identifier les différents « facteurs de risques » pouvant compliquer la circulation à l’intérieur du domicile ou entraîner des accidents.
Pour cette étape, on peut faire appel à un ergothérapeute qui évaluera le domicile et pourra faire des recommandations à son/ses occupant(s) en fonction de la situation et des besoins de ce(s) dernier(s).
Il s’agit d’abord d’évaluer l’accessibilité du lieu :
  • La porte d’entrée est la première étape : est-elle assez large ? Assez haute ? La poignée est-elle bien positionnée ? Facile à appréhender ? Y a-t-il un seuil ? etc.
  • La disposition des pièces est également à prendre en compte, de même que la présence ou non d’escaliers, le nombre d’étages, les accès aux balcons, jardins, terrasses, les portes (taille, sens d’ouverture, seuil…), les fenêtres (emplacement, hauteur de poignée, présence de volets roulants, électriques ou battants…), l’emplacement des radiateurs et des placards…
  • Les sols : revêtements de sol, présence de tapis, sol irrégulier, en pente etc.
  • Il faut également repérer la présence d’obstacles tels que des câbles électriques, l’emplacement des prises, des interrupteurs…
  • L’éclairage des lieux est également à prendre en compte.
  • Enfin on peut répertorier quels sont les meubles fixes et les meubles que l’on peut déplacer.



Une fois ce diagnostic établi, on peut réfléchir à des solutions d’aménagements qui relèvent pour certaines de la simple astuce mais nécessitent pour d’autres l’installation de matériel, voire, selon les cas, le recours à des travaux.

Quelques astuces simples pour aménager son habitat

 

Voici quelques astuces d’aménagement pour sécuriser son domicile :
  • Repenser la distribution des pièces. Par exemple, lorsque le domicile d’une personne ayant des difficultés à se déplacer comporte un ou plusieurs étages, on pourra penser à installer la chambre au rez-de-chaussée.
  • Déplacer les meubles afin de faciliter la circulation à l’intérieur du domicile. On peut pousser les meubles volumineux contre les murs, ou encore les espacer afin de laisser assez de place pour passer aisément, sans risquer de se cogner ou de trébucher.
  • Ajuster la hauteur des étagères et des placards afin de pouvoir y accéder plus facilement.
  • Remplacer les poignées des portes et des meubles par des poignées plus faciles à saisir et à utiliser.
  • On peut retirer les seuils de porte ou bien les remplacer par des rampes de seuils en caoutchouc afin de permettre la circulation en fauteuil.
  • Scotcher les tapis glissants au sol avec du scotch double face, en plaçant en dessous un antidérapant pour tapis, ou bien tout simplement les retirer.
  • Fixer les câbles électriques au mur afin d’éviter de se prendre les pieds dedans.
  • Remplacer les rideaux trop longs, ou bien les raccourcir.
  • Adapter l’éclairage des pièces, une pièce trop sombre rend la circulation plus difficile. 

Quel matériel installer pour aménager le domicile d’une personne âgée ou en perte d’autonomie ?

 




Le matériel à utiliser pour aménager son domicile diffère en fonction des pièces :
  • Dans la salle de bains:
    • Installer des barres d’appui qui permettront d’entrer ou de sortir plus facilement de la baignoire ou de la douche, ou encore de se maintenir devant le lavabo. Certaines barres d’appui sont design et « multifonction ».
    • Placer des tapis antidérapants dans la douche/baignoire ou à côté de celle-ci.
    • Disposer une chaise ou un tabouret permettant de s’asseoir si nécessaire pour s’habiller, de sécher les pieds ou encore pour se laver.
  • Dans les WC :
  • Dans le couloir:
    • Placer des tapis antidérapants, si jamais le revêtement de sol est glissant.
    • Installer un chemin lumineux qui permettra de se déplacer plus facilement la nuit.
  • Dans la chambre à coucher :
    • On placera des barres de redressement sur le côté du lit afin de s’y installer et d’en sortir plus facilement.
    • On peut également utiliser des rehausseurs pour faciliter les transferts.
    • Là encore, on peut installer un balisage lumineux au sol ou le long des murs pour faciliter les déplacements entre la chambre et la salle de bain durant la nuit.
  • Dans la cuisine :

 

Quelles solutions technologiques pour m’aider ?

 

Les acteurs de la Silver économie sont nombreux à proposer des technologies innovantes pour le maintien à domicile des seniors. C'est le cas d'Assystel qui a plus de 35 ans d'expériences.





Assystel propose des solutions de téléassistance fiables à des prix raisonnables, avec notamment 30 jours d'essai gratuit
Les solutions de téléassistance, pour commencer, permettent de rassurer les seniors et leurs proches. La téléassistance permet en cas de problème de contacter des services professionnels 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, généralement en pressant sur un bouton de téléassistance.
Les premiers services de téléalarme pour personnes âgées ont été lancés au milieu des années 1970 et, 40 ans plus tard, la France compte un peu plus de 500 000 abonnés à ces services.


mai 2016 Par Isidom d'après un article de la rédaction de Silver Economie
Aide aux seniors Châtellerault

CHÂTELLERAULT . VIENNE .  POITOU CHARENTES